State of the Onion (Tor Project)

Ceci est une synthèse de la conférence, je ne suis pas en accord avec tous les points de vue exprimés.

Le projet Tor a donné une conférence pour présenter la santé et le fonctionnement du projet. Avec un premier Bilan: le projet Tor est plus grand que jamais en 2015. De nombreux partenaires ont rejoint le projet comme Facebook, Reddit, ou l’IETF avec la rédaction de la RFC en .onion. Aujourd’hui utilisé mondialement le projet Tor montre notamment son intérêt en Russie avec 200 000 connexions permettant aux « résistants » d’avoir accès à l’information. De même au Bengladesh durant la censure de Facebook, Tor a été utilisé massivement pour accéder à Facebook en Clearnet (i.e. pas le site en .onion).
Tor s’est élargi et organisé actuellement avec la création des 3 équipes pour trois axes d’utilisations. Le projet a également ouvert des bureaux à Berlin. Un soutien venant de l’ONU également avec le Rapporteur Spécial de l’ONU assurant la nécessité de Tor ou de tout outil de lutte contre la censure.
Le projet a aussi évolué du côté logiciel avec des versions toujours plus avancées et de nouveaux outils comme ricochet et tor messenger. Cette année aura aussi eu quelques moments critiques avec l’Affaire Pittsburg: une université américaine a attaqué le réseau pour le FBI causant de nombreux dégâts dans le système.
Le projet Library Freedom Project (installation de relais Tor dans des bibliothèques américaines) a été menacé par des représentants du gouvernement américain. Suite à ces menaces, le conseil d’administration de la bibliothèque ciblée a décidé la mise en place de nœud de sortie (nœud permettant la connexion sur Internet d’utilisateurs de Tor), et plusieurs bibliothèques ont rejoint le projet. Ces menaces ont aussi conduit à un soutien des élus locaux pour le projet et une plus grande sensibilisation du public.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin
Pierre d'Huy
Pierre d'Huy est un ingénieur spécialisé dans la sécurité des Systèmes d'Information. Il donne occasionnellement des conférences en école (ESE, ESGI Secure Day...) ou devant des publics non-techniques (Les matinées du droits Lamy, l'AFCDP). Amateur de cryptographie et de cartographie, il propose des articles sur de nombreux sujets qui le passionnent.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *